Contrôle citerne à mazout

Contrôle citerne à mazout
contrôle-citerne

Le contrôle de votre citerne à mazout vise à prévenir la pollution des sols et à vous mettre en conformité avec la législation en vigueur.

Notre mission

Certinergie ASBL se charge d’établir le contrôle de la citerne à mazout en Belgique.

Cette opération doit se faire par des techniciens agréés. Vous pouvez compter sur les experts de Certinergie.

Certinergie vous garantit le contrôle de la conformité de votre citerne à mazout.

Nous réalisons les contrôles de réservoirs d’une contenance maximum de 25.000 litres, voire 10.000 litres pour les réservoirs à mazout dont l’étanchéité est vérifiée par la méthode de dépression.

Le contrôle est obligatoire dans une série de cas.

Quels contrôles et Quand effectuer ces contrôles ?

Les exigences légales sont fonction de la région où se trouve votre citerne :

En région Wallonie

En région Flandre

En région Bruxelles

En bref quels sont les contrôles périodiques pour les citernes des habitations classiques.

En région Wallonie

Légalement seul les réservoirs de plus de 3000 litres sont soumis aux contrôles périodiques, tous les :

  • 3 ans pour
    • les réservoirs existants simple protection
      • simple paroi sans encuvement (aérien)
      • simple paroi sans détection fuite (enterré)
  • 10 ans pour
    • les réservoirs avec double protection :
      • réservoir double paroi équipé d’un détecteur permanent de fuite
      • réservoir simple paroi placé dans une cuve de rétention avec détecteur permanent de fuite (enterré )
      • réservoir simple paroi placé dans un encuvement étanche(aérien)

Note : La double protection est la règle de base pour tous les réservoirs en région Wallonne. Pour les réservoirs existants (placés/exploités avant le 29/11/2003) une dérogation est prévue, la simple protection est autorisée avec une réduction du délai entre contrôles périodiques : 3 ans.

En région Flamande

Légalement tous les réservoirs doivent subir les contrôles périodiques suivants :

Pour les réservoirs de plus de 6000 litres, nous vous renvoyons aux informations ci-dessus.

Pour les réservoirs de maximum 6000 litres :

  • Pour les réservoirs enfouis : tous les 5 ans
  • Pour les réservoirs aériens il n’y a pas de contrôles périodiques obligatoire, à condition que les réservoirs aient été contrôlé une première fois et qu’ils soient en ordre avec les exigences.

Comment ?

Notre contrôleur s’informe auprès du client afin de savoir si le (les) réservoir(s) a (ont) une capacité (totale) supérieure ou égale à 3000 litres en région Wallonne ou 6000 litres en région Flamande.

Pour un réservoir situé en région Wallonne, il vérifie également si la citerne de plus de 3000 litres a bien été déclarée dans le cadre du permis d’environnement. Dans la négative un formulaire de déclaration est téléchargeable sur le portail http://environnement.wallonie.be/, il doit être transmis à l’administration communale. Lors de vérifications périodiques, notre technicien agréé s’assure que l’installation a bien passé à un examen de conformité initial.

Notre contrôleur consulte le rapport précédent.

A l’issue du contrôle, au cas ou de l’installation est en fonction, notre contrôleur vérifie la remise en marche le brûleur.

Contrôle des citernes accessibles ou aériennes.

Un réservoir accessible ou aérien est un réservoir qui est à l’air libre ou qui se trouve dans un local. Il doit être possible de l’examiner de tous ses côtés.

Les réservoirs accessibles ou aériens doivent être placés dans un encuvement parfaitement étanche ou être à double paroi.

Notre contrôleur examine visuellement le réservoir, les conduites et les accessoires comme la sécurité anti-débordement (sifflet d’alarme, sonde électronique), les filtres et le dispositif de mesure du niveau.

Il vérifie si l’encuvement est en bon état et si l’encuvement peut recevoir tout le contenu du réservoir.

Il effectue quelques tests : échantillonnage de l’eau et de la boue éventuellement présente dans le fond du réservoir, contrôle de la sécurité anti-débordement et contrôle du dispositif de détection de fuites (si présent).

Contrôle des citernes non accessibles

Notre contrôleur examine visuellement la chambre de visite, les conduites et les accessoires comme la sécurité anti-débordement. (sifflet d’alarme, sonde électronique), les filtres et le dispositif de mesure du niveau.

Il effectue quelques tests : échantillonnage de l’eau et de la boue éventuellement présente dans le fond du réservoir, contrôle de la sécurité anti-débordement et contrôle du dispositif de détection de fuites (si présent).

Sur les réservoirs métalliques partiellement ou totalement enfouis, il mesure le potentiel de corrosion du réservoir par rapport à une électrode de référence.

Notre inspecteur teste l’étanchéité au moyen d’une mise en dépression et vérification du maintien de celle-ci. Le niveau effectif de liquide dans le réservoir doit être suffisant pour effectuer ce test. S’il est insuffisant, le test ne peut être effectué. Aucune attestation ne pourra être délivrée mais un montant forfaitaire sera facturé pour le déplacement. Le contrôle d’étanchéité par mise en dépression ne peut être réalisé que sur des réservoirs de mazout de chauffage d’une capacité inférieure ou égale à 10 000 litres et de forme cylindrique.

Lors du test il est strictement interdit de fumer ou de produire du feu dans la zone de contrôle et à proximité de l’orifice d’évacuation des vapeurs qui s’échappent lors de la mise en dépression.

Pour quel résultat ?

Conclusion

A l’issue de la procédure de test, notre inspecteur émet un rapport indiquant le résultat du test et il confirme (ou non) la conformité et l’étanchéité de la citerne.

Une plaquette est solidement fixée sur la conduite de remplissage du réservoir le jour même du test.

La plaquette est de couleur verte, orange ou rouge en fonction du résultat :

  • Contrôle citerne Vert : Le réservoir peut être rempli. Cette plaquette n’est valable que pour une durée limitée qui est fonction du type de réservoir et de la région du pays. Au terme de ce délai, il faut procéder à une vérification périodique.
  • Contrôle citerne Orange : L’étanchéité est assurée mais pas la conformité. Il faut y remédier dans les 6 mois. Le réservoir ne peut être rempli que pendant ces 6 mois, non renouvelable, prenant cours le mois du contrôle.
  • Contrôle citerne Rouge : Le réservoir et/ou les tuyauteries ne sont pas étanches. Le réservoir ne peut pas être rempli à partir de la date indiquée.

Si une plaquette rouge est apposée sur le réservoir, notre technicien ou le client doit avertir immédiatement le bourgmestre et le fonctionnaire chargé de la surveillance.

En cas de pollution constituant une menace grave pour l’environnement, SOS Environnement-nature est à contacter au 070 / 23 30 01 pour les réservoirs situé en région Wallonne ou au service environnement de la commune pour les réservoirs situés en région Flamande.

Si le réservoir n’est pas réparé, il est vidé, dégazé, nettoyé et enlevé. S’il n’est pas possible d’enlever le réservoir, celui-ci est rempli de sable ou d’un autre matériau inerte équivalent.

Notre expérience

Certinergie asbl est un organisme agréé.

En un seul rendez-vous nous effectuons les contrôles de citerne à mazout ainsi que les autres contrôles qui sont aussi légalement imposés. Nous avons acquis une solide expérience de ce domaine et vous pouvez compte sur notre professionnalisme et notre sens du devoir.

Certinergie c’est aussi un acteur majeur dans le domaine de la certification énergétique et des contrôles électriques.

En tant qu’organisme agréé, nous vous proposons également de réaliser de manière combinée le contrôle électrique, et le contrôle citerne et ce pour un prix très avantageux. Faites rapidement un devis en ligne en cliquant ici

Une question ?

Pour plus d’informations pratiques vous pouvez consulter notre liste de questions/réponses fréquentes ou contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous répondre

Prix

Votre contrôle citerne au meilleur prix.

Certinergie c’est l’assurance d’obtenir un service qualitatif au meilleur prix.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de prix réduction comprise pour le contrôle citerne de votre habitation en Wallonie.

Contrôle citerne aérienne (wallonie/bruxelles) 150 € TVAC
Contrôle citerne enterrée (wallonie/bruxelles) 200 € TVAC
Contrôle citerne aérienne (flandre) 110 € TVAC
Contrôle citerne enterrée (flandre) 160 € TVAC

Réalisez votre devis sur mesure en fonction de votre habitation

Devis rapide

Commander maintenant
Certinergie ASBL - SPRL rue Haute Voie 57 4537 Verlaine / Chaussée de Bruxelles 11 1300 Wavre RPM ASBL 0536.501.654. RPM SPRL 0831.937.722. © 2017 Certinergie Luxembourg SARL