News Covid 19. En savoir plus

Les liaisons équipotentielles

Retour vers l'index

On distingue les liaisons équipotentielles principales et supplémentaires. Les premières relient à la borne principale de terre les canalisations principales d'eau et de gaz internes au bâtiment, les circuits principaux du chauffage et de la climatisation, les éléments métalliques fixes et accessibles de la structure de la construction, et les éléments métalliques principaux des canalisations de toute autre fonction. La section des liaisons équipotentielles principales est calculée en divisant par deux la section du plus gros conducteur de protection de l'installation (en excluant le conducteur de terre), avec un minimum de 6 mm² et un maximum de 25 mm² cuivre.

On demande d'installer des liaisons équipotentielles supplémentaires notamment entre les masses de machines, d'appareils électriques fixes et d'éléments conducteurs qui sont simultanément accessibles. Si on le fait avec des conducteurs, les sections sont de minimum 4 mm² s'il n'y a pas de protection mécanique du conducteur, de 2.5mm² s'il y en a.

Les liaisons équipotentielles, principales et supplémentaires, doivent répondre aux règles de réalisation, d'installation et de raccordement qui sont applicables aux conducteurs de protection.

systeme de mise a la terre
Certinergie ASBL - SRL rue Haute Voie 57 4537 Verlaine / Chaussée de Bruxelles 11 1300 Wavre RPM ASBL 0536.501.654. RPM SRL 0831.937.722. © 2019 Certinergie Luxembourg SARL